Boissons anti-inflammatoires faciles à préparer à la maison

Golden Chair Latte L’inflammation chronique serait la cause fondamentale d’une multitude de troubles de santé. Un grand nombre de facteurs contribuent au processus inflammatoire, notamment l’âge et des facteurs liés au mode de vie tels que le stress, le manque d’exercice et de mauvais choix alimentaires [1].

Lorsque votre organisme identifie un produit chimique, un microbe ou même un pollen de plante comme étant une substance étrangère, votre système immunitaire s’active et libère des agents chimiques qui s’attaquent à cet « intrus ». Cette réaction déclenche souvent un processus connu sous le nom d’inflammation.

Les périodes d’inflammation occasionnelles dues à des envahisseurs réellement dangereux protègent votre santé. Mais parfois, l’inflammation persiste bien que l’organisme ne soit pas menacé par un envahisseur étranger. C’est alors qu’une inflammation mineure peut devenir un problème majeur. Lorsque cela se reproduit, jour après jour, votre corps souffre d’inflammation chronique, laquelle se traduit la plupart du temps par un problème de santé.

Étant donné que des choix alimentaires malheureux peuvent déclencher la réponse inflammatoire du corps, un des moyens les plus simples de réduire l’inflammation consiste à adopter un régime alimentaire anti-inflammatoire. Bien entendu, réduire son stress, dormir suffisamment et faire davantage d’exercice ne nuit pas non plus !

Qu’entend-on par régime anti-inflammatoire ?
Un régime anti-inflammatoire est conçu pour prévenir ou réduire l’inflammation chronique dans le corps. C’est un régime généralement riche en légumes, en fruits, en noix, en graines, en huiles saines, en poisson, en certaines fines herbes et épices. Les aliments riches en antioxydants aident à réduire l’inflammation en limitant les méfaits des radicaux libres.

Une façon de s’alimenter qui suit de près les principes du régime anti-inflammatoire est le régime méditerrannéen, riche en fruits, en légumes, en noix, en grains entiers, en poisson et en huiles saines.

Ce qu’accomplit un régime anti-inflammatoire
Un régime anti-inflammatoire freine l’inflammation et peut même aider à la réduire pour de bon. En fait, l’un des moyens les plus puissants pour combattre l’inflammation ne vient pas de la pharmacie mais de l’épicerie. Les aliments suivants aident à faire baisser l’inflammation dans le corps et peuvent être facilement intégrés dans les repas au quotidien :

  • Les petits fruits comme le bleuet, la fraise et la mûre
  • Les légumes-feuilles vert foncé comme le chou vert et les épinards
  • Les fruits comme la cerise, l’ananas, la papaye, la pomme, la tomate et l’avocat
  • Les noix comme la noix de Grenoble, l’amande et la pacane
  • Les fines herbes et les épices comme le curcuma, le poivre de Cayenne, le gingembre, le romarin et la cannelle
  • Les huiles saines comme l’huile d’olive et les huiles de poisson et de noix/graines riches en oméga-3
  • Les poissons d’eau profonde comme le saumon, l’anchois et la sardine

Que dire des boissons anti-inflammatoires ?
Si vous souffrez d’inflammation chronique, en plus d’adopter un régime globalement anti-inflammatoire, ce qui constitue un « bon » changement de mode de vie, vous pouvez facilement préparer des boissons anti-inflammatoires à tout moment de la journée. Elles sont beaucoup plus digestes que la plupart des aliments anti-inflammatoires.

Une boisson souvent oubliée est l’eau. L’eau hydrate, nettoie en évacuant les toxines de l’organisme, et peut aider à calmer l’inflammation. Vous pouvez également améliorer un simple verre d’eau en lui ajoutant du citron ou du gingembre. Le citron possède des propriétés alcalinisantes et le gingembre renferme du gingérol aux vertus antioxydantes et anti-inflammatoires. Vous n’aimez pas l’eau froide ? Faites-en une tisane ! Les infusions au citron ou au gingembre sont délicieuses avec un soupçon de miel. Vous pouvez même ajouter un peu de curcuma pour accroître les effets anti-inflammatoires.

Le jus de céleri est la vedette des jus frais santé ces derniers temps… et pour cause ! En plus de ses nombreux effets réparateurs, le jus de céleri exerce une puissante action anti-inflammatoire. On a constaté qu’il fait obstacle à l’inflammation en privant les agents pathogènes d’éléments nutritifs [2].

Jus de céleri [1]
Ingrédients :
1 pied de céleri biologique

Préparation :

Rincez le céleri et passez-le à la centrifugeuse. Buvez le jus immédiatement pour obtenir les meilleurs résultats.

Vous pouvez aussi hacher le céleri et le passer au mélangeur à grande vitesse jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Égouttez-le mélange dans une passoire et buvez-le jus immédiatement.

Conseils : Buvez-en 475 ml le matin à jeun. Si vous trouvez le goût du jus de céleri pur trop fort, vous pouvez le modifier quelque peu. Cependant, à mesure que vous vous habituez au goût, augmentez la proportion de céleri car les meilleurs avantages sont obtenus lorsque le céleri est consommé seul.

Le thé chaï traditionnel – pas les préparations pré-emballées – se fait avec des super-plantes reconnues pour leurs effets anti-inflammatoires (pensez à la cannelle, au clou de girofle et à la cardamome). Mélangez ces merveilleux végétaux avec du curcuma et vous obtenez un délicieux chaï latte doré qui vous réchauffera tout en réduisant l’inflammation dans votre corps.

Chaï latte doré [3]

Ingrédients :

  • 2 ½         tasses de lait de noix de cajou (ou une autre boisson non laitière)
  • 1             tasse d’eau
  • 1             c. à table de curcuma en poudre
  • ½            c. à thé de cannelle
  • ¼            c. à thé de muscade
  • 1/8         c. à thé de cardamome
  • 2             c. à thé de feuilles de thé chaï
  • 1             c. à table de sirop d’érable

Préparation :

1. Versez l’eau et 2 tasses de lait de noix de cajou (mettez la ½ tasse qui reste de côté) dans une casserole moyenne et faites chauffer ce mélange à feu moyen.
2. Mettez les feuilles de thé chaï dans une pince à thé et placez-les dans le mélange. Ajoutez les épices et amenez le tout à une ébullition légère. Retirez la casserole du feu avant que le liquide bouillonne.
3. Laissez le mélange refroidir 5 minutes, puis retirez la pince à thé. Ajoutez le sirop d’érable.
4. Versez le chaï latte doré dans un verre et ajoutez le reste du lait de cajou (que vous pouvez faire mousser au préalable si désiré). Saupoudrez de cannelle et de muscade.
5. Dégustez!

Vous pensez qu’une aide supplémentaire s’impose pour réduire l’inflammation dans votre corps ?

Il est souvent difficile de cuisiner différemment et de changez ses habitudes alimentaires et son mode de vie. Même si remplacer les aliments pro-inflammatoires par des aliments anti-inflammatoires produira les résultats optimaux, vous pouvez également activer ce processus en prenant quelques suppléments antioxydants tels que la curcumine (du curcuma), l’astaxanthine et la boswellie.

Références :

[1] Ruiz-Canela M, Bes-Rastrollo M, Martínez-González MA. The role of dietary inflammatory index in cardiovascular disease, metabolic syndrome and mortality. Int J Mol Sci, 2016;17(8):1265. Available from: https://www.mdpi.com/1422-0067/17/8/1265/htm

[2] William A. Celery juice. [Blog] Medical Medium Blog. Available from: http://www.medicalmedium.com/blog/celery-juice [Accessed 18th February 2019].

[3] Golden Chai Latte. [Blog] Homegrown Provisions. Available from: https://www.homegrownprovisions.com/golden-chai-latte/ [Accessed 18th February 2019].